Letizia d’Espagne : Renversante en Sandro, surfant la vague de l’imprimé foulard

L’agenda officiel du roi Felipe VI et de la reine Letizia d’Espagne s’est réduit à peau de chagrin, à l’image de l’année 2018 qui touche à sa fin : alors que le couple royal doit ce lundi 17 décembre partager un dîner avec les lauréats des prix Mariano de Cavia, Luca de Tena et Mingote au siège d’ABC, il ne restera ensuite plus à la reine qu’à présider à la remise des 5e Prix nationaux de la mode avant de profiter de la trêve festive.

Jeudi 13 décembre, Letizia la fashionista semblait déjà dans le thème à l’occasion de deux engagements officiels, l’un avec son époux et l’autre seule. Ce jour-là, elle commençait par prendre part dans la matinée, à l’hôtel et centre de conférences Marriott Auditorium situé à l’est de la capitale non loin de l’aéroport, à la 2e édition du congrès international “La voix des femmes du monde rural”. Puis, dans l’après-midi, elle se joignait au roi Felipe au Théâtre Royal, tout proche du palais royal, pour célébrer le 80e anniversaire de Marca, grand quotidien sportif national (et journal le plus vendu du pays).

Pour les deux occasions, la reine Letizia est apparue dans la même tenue, sensationnelle : une fois ôté son manteau noir Carolina Herrera, on pouvait découvrir une spectaculaire robe midi verte à motifs Paisley (ou cachemire) signée Sandro Paris (une marque inhabituelle dans sa garde-robe), à décolleté léger en V plongeant et à imprimé foulard, une des tendances phares de la saison. Un sac en cuir Nina Ricci et des escarpins noirs Prada complétaient son look du jour, parachevé par des pendants d’oreilles sertis de diamants noirs de la marque TOUS. Une nouvelle inspiration audacieuse à mettre au crédit d’Eva Fernandez, sa styliste personnelle ?

Letizia d’Espagne avait déjà joué la carte de la robe midi deux jours plus tôt, le 11 décembre, dans un modèle en laine gris Massimo Dutti – une des marques de l’empire Inditex qu’elle apprécie – pour le bilan de fin d’année avec le directoire de la Fondation Princesse de Gérone. Le lendemain, elle réapparaissait sur le campus Repsol pour une réunion avec la Fondation de lutte contre la toxicomanie dont elle assume la présidence d’honneur (elle avait succédé dans cette mission à sa belle-mère la reine Sofia, qui lui avait passé le relais en 2015). Cette fois, c’est un manteau à rayures Hugo Boss – qu’on l’a déjà vue porter en plusieurs occasions depuis 2016 –, un pantalon et un pull orange de la marque allemande qu’elle arborait. Bientôt la fin du défilé 2018 de la reine d’Espagne.

Click Here: custom product design

Leave a Reply

Your email address will not be published.