Mort de Jacques Chirac : Ses derniers jours racontés par un voisin

Depuis quelques années, Jacques Chirac vivait reclus dans son appartement du chic 6e arrondissement de Paris, très affaibli par la maladie. Jeudi 26 septembre, il “s’est éteint au milieu des siens, paisiblement” avait révélé son gendre à l’AFP. Des signes laissaient présager le pire…

France Info a interrogé un jeune voisin du regretté président de la République, prénommé Antoine et âgé de 14 ans. Ce dernier est revenu sur les derniers jours de l’époux de Bernadette Chirac. L’adolescent a ainsi raconté avoir senti “une gêne“, “un silence pesant” deux jours avant sa mort. Visiblement, le clan de l’ancien chef de l’État – qui était en fauteuil roulant – savait que la fin était proche. “Les volets se sont fermés, ce n’était plus pareil. (…) Je me doutais que quelque chose allait arriver“, a-t-il relaté. D’ailleurs, un autre signe ne trompait pas : l’ancien patron du groupe de luxe Kering et ami de Jacques Chirac, François Pinault, était venu “plusieurs fois ces derniers jours“. C’est lui qui avait mis cet appartement à disposition du couple Chirac.

La famille de l’ancien président de la République a indiqué qu’il serait inhumé le lundi 30 septembre au cimetière du Montparnasse. L’inhumation fera donc suite au service solennel prévu dans l’église Saint-Sulpice, à 12h. Cette journée du mois de septembre a été décrétée journée de deuil national.

À l’annonce de la mort de Jacques Chirac, l’actuel locataire de l’Élysée, Emmanuel Macron, a pris la parole pour lui rendre hommage. “Je veux, en votre nom, dire à madame Chirac notre amitié et notre respect, dire nos condoléances à sa fille, son petit-fils, sa famille, à tous ses amis et ses proches. Ils ont accompagné tant de ses combats et l’ont tant protégé“, a-t-il salué.

Click Here: Sevilla soccer tracksuit

Thomas Montet

Leave a Reply

Your email address will not be published.