Cyril Hanouna : un ministre de premier plan a refusé plusieurs fois d’aller dans TPMP

Dans les colonnes de M, le magazine, Bruno Le Maire a confié qu’il avait refusé à plusieurs reprises de se rendre dans Touche pas à mon poste. Le ministre de l’Economie pense que ce n’est pas sa place.

Dans Touche pas à mon poste ou Balance ton post, Cyril Hanouna a reçu à de nombreuses reprises des membres du gouvernement. De Gabriel Attal à Marlène Schiappa ou même Agnès Pannier-Runacher, l’animateur star de C8 n’hésite pas à intégrer la politique entre deux débats autour des médias. Certains ministres se déplacent et d’autres refusent cordialement comme on l’apprend dans un papier du Monde ce vendredi 23 avril.

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, pense que ce n’est pas l’endroit adéquat pour parler politique. “J’ai été invité à de multiples reprises, mais j’ai toujours courtoisement refusé. Je ne crois pas que l’on puisse y exposer sereinement ses positions,” assure-t-il à M, le magazine. Et d’ajouter : “Je pense aussi que ce n’est pas la place d’un ministre de l’économie et des finances.” Et pourtant, Cyril Hanouna est persuadé que ses émissions feront la différence à l’approche de la présidentielle de 2022.

© JLPPA / BestimageCyril Hanouna – dans l’émission “Touche pas à mon poste” (TPMP) à Paris, France, le 15 septembre 2016.

“Tous les politiques veulent venir”

Dans les colonnes du magazine du Monde, Lionel Stan, directeur général de H2O Productions, société qui produit Touche pas à mon poste, a assuré que les politiques ne demandaient qu’à venir dans l’émission. “Cyril pèse dans le débat politique et tous les politiques veulent venir. Si on peut faire avancer les choses dans le monde de la télévision, pourquoi pas dans la société française et en politique ?,” confie-t-il. D’ailleurs, le père de Bianca et Lino souhaite recevoir tous les candidats à la présidentielle, dont Marine Le Pen et Emmanuel Macron, qui n’est pas encore déclaré. “Il a une date en tête, idéalement en mars. Peut-être d’abord en solo puis, dans un second temps, tous ensemble, toujours en présence du public,” notent nos confrères.

Crédits photos : Jack Tribeca / Bestimage

Click Here: France Rugby Shop

work_outlinePosted in News

Leave a Reply

Your email address will not be published.